sérial sérieux noumbeurre tri

Des compte-rendus d’épisodes de séries télé. Tout ça sera chaotique, absolument sans aucun doute aucun sans chronologie cartésienne. Et plein de spoilers, de fautes, d’erreurs de syntaxe, mais c’est pas grave.

_____________________________________

Falling Skies, saison 1 : les zitis sont venus sur Terre et nous ont cassé la pipe. Heureusement, la résistance US est là.

Personnage principal : Docteur Carter
Guest Star 1 : Mad Max Guest Star 2 : Patlabor
Recalé au casting et pourtant il avait toutes ses chances : Marc Singer. 

Steven a décidé que trop c’était trop ; il a en marre que les petits jeunes aux dents longues qui rayent le parquet viennent pisser sur son territoire science-fictif. Donc, après avoir marabouté  Battle Los Angeles ou Skyline, Steven retrousse ses manches Givenchy, et crie au monde : « Aliens de tout bord ! Docteur Carter va vous péter la gueule bordel de diou ! » Hélas, le docteur Carter, pourtant expérimenté, ne maîtrise pas toutes les opérations délicates, surtout pas celle du St-Esprit… et Faling Skies, marabouté elle-même par District 9, s’avère un ratage complet, intégral, dantesque, inimaginable, je vous laisse compléter avec tous les adjectifs que vous voulez !

Non, faut dire que Steven a pompé à toutes les sources, ce qui n’est pas grave en soi, mais quand même… OK, il a lu Christopher ou vu l’adaptation des tripodes, lu ou vu des manga, mais nous refaire le coup de façon aussi grotesque, bien vu lulu.  Ses skitters (les ETs), on a envie d’en faire des M&M’s – oui je sais c’est nul – et de revoir Starship Troopers avec des arachnoïdes qui ressemblent à des arachnoïdes et pas un une charrue de tracteur avec une tête. Falling skies, c’est aussi un rythme… euh… non, c’est une absence de rythme. Plus plat, tu trouves peut-être le fond de ta poêle, et encore, le téflon est parfois bosselé à l’usage ; là non. Bref, cette nouvelle série est une bluette pour flétans. Les Feux de l’Amour en rigolent encore et songent à inclure une intrigue SF… Nikki Abbott serait en fait une alien qui assassinerait les autres personnages à coup de mascara empoisonné dans le but de s’emparer du Mooooonde. Ouais. Et puis il y a Weaver, le chef militaire qui brise gentiment les noix du docteur Carter. Dans l’avant-dernier épisode de la saison, on se marre. Les deux hommes s’opposent sur un truc qu’on comprend pas (sans doute parce que c’est complètement con). Carter, faut qu’il arrête son trip médical aussi, faut dire. Il reproche (note : dans un monde post-apocalyptique) au militaire de se bourrer de pilules et de ne pas être un bon porte-parole des rescapés américains. Finalement ils se rabibochent, parce qu’ils avaient en fait tous les deux raison. Putain, un épisode entier pour ça. Faut vraiment être maso. C’est moins intéressant qu’une discussion philosophique avec son poisson rouge. Pendant ce temps-là, Mad Max construit des balles spéciales qui vont dézinguer les Mechs (ceux recyclés de Patlabor & cie) des zitis.

Comme Steven n’a plus d’idées, il recycle aussi celles déjà inexistantes d’Intelligence Artificielle (Haï pour les intimes). On se retrouve avec d’autres zaliens, jumeaux de ceux d’Haï donc, qui (spoiler, mais qui en a quelque chose à faire ?) en fait sont les maîtres des skitters. Heureusement, Carter envoie une frappe chirurgicale (avec le bazook de Mad Max) sur la plateforme pétrolière des zitis, et tadada, attire leur attention. On reste scotché à la fin, quand notre Carter international, s’en va pour – peut-être – fumer le calumet de la paix avec l’ET aux yeux de brochet mort. Dire qu’il faudra attendre plusieurs mois avant la suite !

J’en tremble déjà.

Publicités

À propos de Thomas Geha


One response to “sérial sérieux noumbeurre tri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :