« La guerre des chiffonneurs » couverture définitive.

La Guerre des Chiffonneurs sortira en octobre aux éditions Black Coat Press, éditions Rivière Blanche. Couverture du bédéaste Arnaud Boutle.

bref, comme je le disais, un petit plaisir brut, un poil régressif. Un petit extrait :

À la vue de Raugri, elle haussa un sourcil boudeur : la mauvaise réputation des tanopiens inclinait l’établissement à la prudence ; et parfois au racisme pur et simple. Puis elle me vit et parut rassurée. Dans ses yeux je pouvais clairement lire  : « ah ! Ce tanopien doit être l’esclave de l’humain, tout va bien ». Raugri, sur la même longueur d’ondes que moi, grogna dans ses poils et dévoila ses crocs un infime instant. Je passai devant lui, pour que l’hôtesse n’en prenne pas ombrage, et lui offris mon plus grand sourire. Mon visage joyeux ne lui déplut pas et, après que la jeune femme eut appuyé sur un petit bouton près d’elle, une vitre d’une transparence cristalline coulissa sans bruit. La chaleur étouffant la loge me fouetta le visage. Comment parvenait-elle à survivre dans cette fournaise sans fondre sur pied ?

– Qu’est-ce que c’est ? me demanda la blonde d’une voix nasillarde. Elle me montra aussi deux dents de lapin qui gâchaient tout. Parfois, certaines personnes ne devraient jamais ouvrir la bouche.

– Nous voudrions louer une chambre pour trois jours.

– Une seule ? Vous êtes en couple polyethnique ?

Advertisements

À propos de Thomas Geha


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :