A comme Apocalypse !

Un petit billet pour signaler deux choses :

D’abord, une nouvelle chronique de A comme Alone sur Book en Stock, signée Dupinette.

Dup lit de la SF post-apocalyptique et adore ça !

Thomas Geha aura réussi le tour de force de me faire dire : j’ai aimé. En fait, je crois que c’est le style de l’auteur que j’aime. Sa narration à la première personne du singulier rend ses personnages vraiment proches de nous.

Et tant que je suis dans l’univers des Alones, je signale que j’ai mis à disposition, sur l’excellent blog Survivant, un texte censé se dérouler dans le même univers mais que je n’ai jamais pris – encore – le temps de développer. Plus tard peut-être… en attendant, ça peut faire passer le temps 🙂

Cliquez donc sur l’homme à la fleur :

Survivant, le blog qui voit la vie en rosses !

Le terril était donc un vaste cône dont il ignorait les dimensions exactes, même si, étant donnée sa situation, il aurait très bien pu s’amuser à mesurer au centimètre près. Mais c’était sans importance. Si quelqu’un devait venir jusqu’ici, qu’à cela ne tienne : il serait ravi d’avoir de la compagnie.

Publicités

À propos de Thomas Geha


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :