La guerre des chiffonneurs : amusons-nous !

La Guerre des Chiffonneurs sortira en octobre aux éditions Black Coat Press, collection Rivière Blanche.

Cela aurait pu s’appeler La Guerre des Chiffonniers, ah,ah, on m’en avait fait la remarque sur ActusSF il y a plus d’un an. Comme c’est un peu ce qui s’y passe en ce moment, j’ai trouvé là-dedans le prétexte à m’amuser un peu – et vous amuser un peu tant qu’à faire. Bref (comme dirait l’autre), faisons donc un petit tour d’horizon des critiques/chroniqueurs du net à qui La Guerre des Chiffonneurs est le plus susceptible de plaire/déplaire, ceci afin que vous puissiez pourquoi pas y trouver un étalonnage en fonction de vos propres goûts. Pour cela, j’ai décidé d’y incorporer ma propre échelle de Richter, ou ma propre estimation si vous voulez.

Cela se déroule ainsi (je rappelle que ce n’est qu’un jeu et que je peux parfaitement me tromper… dans les deux sens^^) :

échelle de 1/10, 0 sur 10 le critique détestera obligatoirement. 10/10, il y a des chances qu’il adore. Pour les notes intermédiaires, cela donne évidemment une température.

J’aime les blogs, notamment, donc j’en fréquente pas mal de très différents. Je me fie donc aux goûts présumés de leurs tenanciers, selon ce que j’ai pu lire de leur plume,  tel qu’il me semble les percevoir en toute candeur.

Notons d’entrée que La Guerre des Chiffonneurs est un pur roman d’aventures SF, space opera de gare, cela a son importance. C’est un point d’ancrage dans mon estimation, of course.

Note bis repetita : beaucoup des blogueurs ne me connaissent pas, bien sûr, mais je suis leurs billets avec assiduité, sauf pour le premier cité dont le blog semble mort.

Stéphane Gourjault : 0/10

Scusez, j’ai de la vraie littérature à lire.

Nébal : 0/10

Ce roman, il ne faut absolument pas qu’il le lise (d’ailleurs ils n’en a pas l’intention), risque certain de nervous breakdown. Et puis mon roman fait honte à la SF, j’avoue par anticipation (ceci est valable pour le blogueur précédent aussi).

Patrice Lajoye : 0/10

Aucune chance qu’il puisse accrocher : il y a un chat humanoïde avec des pupilles fendues.

Efelle : 1/10

Euh ? C’est qui Thomas Geha ? La Guerre des quoi ?

Gromovar : 2/10

Ouille. Trop popu. Beaucoup trop popu. Et puis (bis) : c’est qui Thomas Geha ?

Traqueur Stellaire : 4/10

Guillaume aime les Warhammer (moi aussi) : tous les espoirs sont permis. Mais j’en doute.

Lael : 6/10

Ça pourrait bien passer. Lael n’a visiblement rien du tout contre une distraction pure et dure… et puis moi j’aime bien le ton de ses billets.

Imaginelf : 6/10

Même constat que Lael. Je rajoute quand même qu’elle a aimé Le Sabre de Sang, on pourrait donc estimer que mon écriture et mes thématiques ne la dérangeraient pas.

Critic : 6/10

Euh… sont capables de pas aimer. Mais comme ils apprécient (comme moi) le roman populaire…

Mes Ailleurs : 7/10

El Jc pourrait apprécier ; il aime le space-op d’aventures.

Archessia : 7/10

Stéphanie a aimé A comme Alone : a priori le style des Chiffonneurs lui conviendrait, même si elle n’est pas trop SF.

Dup et Phooka : 8/10

Elles aiment ma plume. La preuve avec le Mois Thomas Geha.

Le Fantasio : 8/10

Il a aimé mes autres romans. Celui-ci pourrait très bien ne pas échapper à la règle.

Critic : 10/10

(oui, je sais, je les ai déjà cités) J’attends le copinage.

Advertisements

À propos de Thomas Geha


45 responses to “La guerre des chiffonneurs : amusons-nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :