fan-art de La Guerre des Chiffonneurs, encore un !

Par Alain Catherin, bien sûr !

 

La scène continuait de se dérouler sur le transmicran. Les deux tortionnaires de Ly étaient parvenus, non sans qu’elle se défende avec vaillance, à la transporter vers le gigantesque cactus. Il n’y avait pas le son, heureusement ; je n’aurais pas supporté d’entendre les cris de Lyne. Mais je voyais sa bouche s’ouvrir et se refermer. Elle hurlait. Ses yeux fous cherchaient une porte de sortie ; cependant, les muscles puissants des deux hommes l’empêchaient à présent de se débattre convenablement.

Advertisements

À propos de Thomas Geha


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :