Fréquence interdite.

Oui, ce titre de billet en hommage à un film pas mal du tout… et puis aussi, pour dire que non, mon blog n’est pas mort mais qu’il ne faut pas s’attendre à des publications régulières, hélas. Je suis un poil sur beaucoup de fronts en ce moment… sans que je parvienne à vraiment tout concilier. Bref.

Une petite revue de presse autour de mes publications. D’abord, honneur au vainqueur ultra-mérité du prix Rosny-aîné : le très regretté Roland C. Wagner. Rêves de Gloire a été  primé. J’étais parmi les finalistes pas malheureux. En temps normal, je n’aurais jamais eu le prix – de toute façon je ne pense pas en obtenir un un jour, ce qui n’est pas bien grave -, mais là, en plus, je ne l’aurais pas voulu. Ouf. Vous pouvez néanmoins écouter la jolie conférence sur le prix ICI. Je remercie François Manson pour ces petits mots sympas sur La guerre des chiffonneurs. Tant qu’à parler de mon space-opera d’aventures, vous trouverez une chronique toute chouette sur le blog de Lorhkan qui trouve que cette lecture est « certes un peu régressive mais très dynamique, franchement jouissive et qui n’a d’autre prétention que de divertir le lecteur ».  Pendant ce temps-là Fraizetchocolat a « apprécié les personnages, attachants et drôles, ainsi que le mélange de technologie avancée et de vieux machins pourris, avec un peu de western orientaliste dans le décor, façon Firefly. » Le Journal semi  littéraire a quant à lui détesté. Dommage, mon roman est pourtant semi-littéraire. J’ai même vaguement répondu sur son blog mais j’ai une excuse, il était trois heures du matin et j’étais saoul. Heureusement A few scars me console en affirmant que « tout dans ce roman invite à l’éclate. Aventure, rivalité fraternelle, parties de jeu endiablées, combats, amour…Thomas Geha signe avec ce roman un récit réjouissant qui s’avale sans lourdeur, avec ce qu’il faut là où il faut. » From the avenue enfonce le clou : « Ce space opera devient vite addictif et les questions se succèdent dans des situations le plus souvent rocambolesques au milieu des étoiles. »

Du côté du Sabre de Sang, il n’y a quasiment rien à signaler, sinon la gentille chronique sur sieur Efelle, qui avait déjà apprécié A comme Alone.

Ce n’est pas plus vivant du côté des Créateurs (mais ne le cachons pas : c’est quand même mon plus gros succès) : La Bibliothèque Orbitale tresse les lauriers du recueil ici. Quoi qu’il en soit, ce podcast est toujours intéressant, écoutez les autres numéros aussi.

Sinon, Destination Univers et mes Tiges continuent de faire parler… sur Lullastories, sur le blog de Fabrice Leduc, sur celui de L’Olympique Lyonnais L’Oniroscope, sur ActuSF, dans la revue Galaxies (mais je n’y ai rien compris), entre autres que je n’ai sans doute pas trouvé. En tout cas, peu, voire très peu de mauvais retours sur cette nouvelle.

Pour se détendre, Dup a lu Alone contre Alone. Visiblement, le voyage lui a plu. Pendant ce temps, Black Wolf lisait et approuvait A comme Alone.

Reines & Dragons n’est du reste pas en restes… le sympathique Xapur a aimé Chuchoteurs du dragon : « J’ai particulièrement apprécié ceux de Thomas Geha, Adrien Tomas, Anne Fakhouri et Vincent Gessler ». Bulle du Livre a apprécié aussi. Black Wolf un peu moins. Nouvelles SFFF semble conquis, en revanche : « L’atmosphère angoissante [de la nouvelle] se resserre autour des personnages tandis que le mystère qui entoure le dragon se lève et donne toute son ampleur à l’intrigue ».

Je crois que j’ai à peu près fait le tour. Si j’ai omis quelqu’un, n’hésitez pas à me le signaler. En tout cas, merci à tous ceux qui prennent le temps d’écrire des billets.

Publicités

À propos de Thomas Geha


2 responses to “Fréquence interdite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :