Suites Apocalyptiques (5)

Le moteur ne répond plus. Mécanique morte, malmenée, malgré la main de l’homme qui insiste sur la clef. La carrosserie montre sur toute la longueur des guirlandes de rouille, des escarres de peintures, et des bords, sur les portières ouvertes, en papier mâché. L’odeur nécrosée du vieux fer monte au nez. Comment le véhicule aurait-il pu rouler ? Le moteur ne répond plus, on a soufflé sur les bougies, vidé la batterie ; la vitre avant est brisée, le rétroviseur a terni, la jauge d’essence tombe mollement à zéro, point d’échappement pour le pot affaissé dans l’herbe déjà haute. La voiture n’a plus de porte au coffre : la terre la recouvre en partie, quelques mètres plus loin. Dessus, l’immatriculation s’efface, peu à peu…
Le mot Terre ne répond plus…

(Suites Apocalyptiques est une série de courts textes d’ambiances apocalyptiques publiés sur mon blog, pour le faire (re)vivre un peu, à raison d’un à deux textes par semaine) (Just for fun comme on dit) ; du texte, juste du texte, pas d’image, pas d’enjolivement, juste ce qui passe par la tête)

Si vous souhaitez recevoir directement par mail mes « Suites Apocalyptiques », c’est possible ! Il suffit de s’inscrire en envoyant un mail à thomasgeha@gmail.com.

Publicités

À propos de Thomas Geha


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :