Suites Apocalyptiques (Hors Série #1) : Fusibles.

Fusibles.

Salut, toi, je pense
J’imagine que je vois ses yeux —
Oh, putains de drones, arrêtez de vrombir et de passer, passer —
Ce mal de crâne que vous me donnez —
Et l’autre abruti, un peine-à-jouir dans sa GuériteJOB Plantain en face —
Concurrence directe —
Bordel, je ne le connais pas, je ne sais pas ce qu’il fait —
Il est nouveau ? —
Je ne crois pas qu’il ait levé les yeux vers moi, jamais —
Mes souvenirs me grattent —
Puis j’oublie car au carreau, une pupille s’identifie :

— Bonjour DronOeil de LIA435FG345 : avec la Salicorne prenez de la hauteur, croissez dans un environnement protégé avant de répandre. Un drone vous livrera l’autokit de montage BogueMestre. Garanti contre toutes les intrusions.

Un autre drone passe trop près et ma guérite vibre, enfoirés de chez Plantain
N’était-ce pas plutôt une salve lancée contre ma GériteJOB ? —
Rapport à la direction —
LIA master répond dans la seconde —

— Fausse fausse manœuvre de LIA789TH345. Diplomatie ratée. Guerre déclarée et gagnée par Salicorne, propriété de LIA298GT623. Plantain racheté. Protocole de croissance en cours. Veuillez patienter.

Je suis Fusible classe C échelon 4 toujours en vie et l’autre en face ?
Je le vois encore, il n’a pas perdu son job ?
Non, non, je n’avais pas vu le drone-pieuvre reconditionner sa guérite
en face —
D’accord, le Fusible ne change pas mais il me regarde maintenant
Putain, il a au moins quinze ans de moins que moi
Rien-à-foutre —
Fusible classe C échelon 4 chez Salicorne, hey, c’est moi !
Lui est nouveau puisque Plantain est mort, il n’a plus d’échelon
Non ?
Il me regarde, de sa GuériteJOB —

— Réaffectation, Fusible classe C échelon 4.

Mon cervoctets greffon m’indique la sortie où m’attend la FuSalicorne
Je fais un signe de la main au gars de la GuériteJOB
Il lève la tête
Ah, ces yeux blancs, un pur Andro. Pas un Humain Modifié
Je lui souhaite bien du courage, sa situation est pire que la nôtre ! —

La fusalicorne décolle. Et en trois minutes —
Désolé je reprends mon souffle perdu —
Et en trois minutes, ça existe encore un temps si long ?
Je suis transféré —

— Fusible classe C échelon 4 défectueux. Pensées et gestes erratiques. Surtensions dues aux virus qui ont transité par son cervoctets pour détruire la Salicorne. Désassemblage.

Je crie. On me jette dans un horrible puits —
Soudain, je suis Humain. Oh non — oh non – oh non, pas ça !
Je perds connaissance, choc du désassemblage
Et quand je me réveille, c’est horrible, je pleure, je hurle, j’ai froid, j’ai faim —
Je suis en bas, dans la Décharge.


Si vous souhaitez recevoir directement par mail mes « Suites Apocalyptiques », c’est possible ! Il suffit de s’inscrire en envoyant un mail à thomasgeha@gmail.com.

(Suites Apocalyptiques est une série de courts textes d’ambiances apocalyptiques publiés sur mon blog, just for fun comme on dit) ; du texte, juste du texte, pas d’enjolivement, juste ce qui passe par la tête et c’est déjà sans doute trop pour les esprits trop cartésiens !

Les textes des Suites Apocalyptiques ne sont pas libres de droits, mais rien ne vous empêche de les partager, en citant les sources d’une manière ou d’une autre.

Publicités

À propos de Thomas Geha


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :