Archives de Tag: Epinal

Mes Imaginales 2014…

Bonjour, ô lecteurs !

Comme vous le savez (ou pas mais dans notre micro milieu de l’imaginaire c’était dur de passer à côté), la semaine dernière voyait la grand messe de la fantasy à Épinal. Je n’y étais pas allé depuis 2011 et la sortie du Sabre de Sang 2. Je dois dire que j’y ai vu une différence notable : pour cette édition 2014, il y avait beaucoup plus de monde et, je crois, beaucoup plus d’achats. Comme en plus l’ambiance festive s’y prêtait, tout le monde était souriant. Lire la suite

Publicités

Imaginales 2014 : mon programme…

Hello à tous !

Un petit peu de promo pour les Imaginales, qui se dérouleront cette semaine à Epinal (dans les belles Vosges). Lire la suite


Imaginales 2014 + Bardes & Sirènes

Salut à vous tous !

Une fois de plus, je ne donne pas beaucoup de news sur ce blog. Il est plus facile de suivre mon activité sur ma page facebook, pour ceux que ça intéresse. Toujours est-il que je n’ai pas spécialement chômé ces dernières semaines. Si vous avez suivi un peu mon actualité, vous aurez vu que le gros de mes parutions de l’année est passé (Sabre de Sang en Folio, Alone intégrale chez Critic, Cent Visages chez Rageot)… Lire la suite


critiques, news, rencension, Imaginales…

Me voici donc revenu des Imaginales, dans un état de fatigue déplorable mais peu important au regard du plaisir que ce festival procure. J’ai passé d’excellents moments, quelques-uns moins bons aussi comme mon premier café littéraire assez catastrophique – j’ai beau écrire des histoires de sabres, ça ne signifie pas que je sois un spécialiste du domaine, heureusement donc que Ange, Pierre Pével et Ellen Kushner ont fait le boulot. Bref, j’ai donc revu beaucoup de monde, beaucoup d’amis (ah, mes retrouvailles avec Nicole Noël, Jean-Claude Vantroyen et Jacques Baudou sont toujours géniales par exemple !), rencontré de nouvelles têtes… Point de vue signatures, si cela n’a pas été catastrophique (une quinzaine de dédicaces), cela n’a pas été terrible non plus ; difficile quand on est « coincé » entre Lionel Davoust, Peter Brett, Fabien Clavel et Justine Niogret !  Néanmoins, quelques jolies rencontres avec des lecteurs suffisent à mon bonheur et puis, de toute façon, être présent sur ce magnifique festival est déjà une forme de victoire en soi – je ne m’étendrai pas sur le sujet… je regrette de n’avoir pas rencontré certaines personnes, faute de pouvoir mettre un visage sur un nom, mais ce sera pour une prochaine fois.

Bref, les Imaginales, c’est bon, mangez-en.

Du coup, quand on s’absente quatre jours alors qu’un de ses romans vient de sortir, il y a forcément un peu de retard à rattraper…

On commence par l’excellente librairie Phénomène J à Angers qui dans sa lettre officielle « La Tête en L’ère » chronique le premier tome du Sabre de Sang. Merci à Poème pour son engouement ! Et je rappelle que je serai à Angers pour dédicacer mes bouquins le samedi 2 juillet dans ce dangereux endroit de perdition !

Le sabre de sang 1 chroniqué par Poème. Cliquez sur l'image !

Ensuite, j’ai pu découvrir que le magazine Bretons avait consacré une sympathique notule au Sabre de Sang 1 & 2. J’espère que leurs lecteurs auront envie de franchir le pas !

Le mag Bretons chronique le Sabre ! Cliquez pour agrandir !

Le site ActuSF propose, lui, de suivre en MP3 les conférences des Imaginales. La deuxième à laquelle j’ai participé – et qui était très sympa je trouve – est désormais en ligne. Elle s’intitule « Écrire du roman d’évasion, est-ce mal ? »

café littéraire avec Bibi, Cristina Rodriguez, Elisabeth Vonarburg et Geneviève Chauvel.

Enfin, j’ai eu la surprise – heureuse – de découvrir que le Sabre de Sang était en ce moment coup de coeur de la célèbre et prestigieuse librairie Le Failler à Rennes. Merci à Sandrine, la libraire, qui en a fait une petite chronique ! Qui plus est, vous noterez que je suis en bonne compagnie puisque leur autre coup de coeur fantastique du moment n’est autre que NarcoGenèse d’Anne Fakhouri. L’ayant lu, je ne peux qu’approuver, ce roman est superbe.

Le Sabre de Sang, par la librairie Le Failler ! Cliquez sur l'image !