Archives de Tag: humour

La Guerre des Chiffonneurs, number one !

Juste pour rire… le démarrage de La guerre des Chiffonneurs sur Amazon se passe très bien… il est y même classé numéro 1.

Bon, je ne dis rien sur la catégorie, regardez vous-même…

L’effet Romuald sans doute.

Sacré Romuald... il fraye avec les SAS.

Publicités

Dans le rétro de l’Autoroute Sauvage, n°2

De temps en temps, je remets ici un ancien post de mon précédent blog, l’Autoroute Sauvage.

_________________________________________________________________________

Très chère Célia… voyante



Si vous ne souhaitez plus recevoir d’e-mail de ma part, veuillez appuyer ici

http://tk.voyance-web./r/?id=t347d24f,af0066,af007cp1=XkIwkv%2BXJo4Ze3brm9K3IKaNLxDI26PDEkJUIAIA

Vous commencez bien mal votre lettre, chère Célia. Craignez-vous que je ne prenne pas au sérieux votre message ?

   Pour être sûr(e) de recevoir tous nos emails, ajoutez contact@voyanceweb.fr à votre carnet d’adresses.

Sur ce point, je vous fais confiance. Nul doute que je recevrai vos messages tant attendus.

  XAVIER, J’AI PARTAGÉ UNE VISION QUI VOUS CONCERNE ET DONT JE DOIS VOUS PARLER DE TOUTE URGENCE !

 Quoi ? Mais avec qui avez-vous partagé cette vision ? Avec Dieu ? Avec Josette, la boulangère du coin ? Où était-ce lors d’une fiesta entre voyantes où vous aviez fumé quelques substances, ou gobé quelques champignons ? Dans tous les cas, donnez-moi vite l’adresse de votre fournisseur, ça m’a l’air d’une efficacité redoutable ! En plus, moi aussi je pourrai CRIER dans les mails, J’ADORE ECRIRE EN LETTRES CAPITALES !

 xavier, Je dois vous raconter des choses surprenantes qui pourraient bien transformer les six prochains mois de votre vie en un rêve merveilleux.

 Ah, ça y’est, on ne crie plus. Ton de confidence. On arrive au but. Youpie, vous allez transfomer ma vie, voilà qui me remplit de joie et de bonheur ; je sauterais presque sur ma bouilloire, juste à côté de moi, pour la couvrir de bisous. Mais elle est brûlante. Ce serait dommage de me transformer en grand brûlé, n’est-ce pas ? Ca gâcherait cette vie merveilleuse que vous me promettez…

 Ce que je vous dis là est très sérieux. C´est tellement fabuleux, si inattendu et si intéressant, qu´il faut absolument que vous soyez au courant le plus vite possible…

 Oh.My.God. Je suis tout ouï après tant d’emphase merveilleuse ! Dites-moi qu’on a retrouvé l’Atlantide ! Mais vous auriez dû m’appeler, à moins que vous n’ayez pas mon numéro dans vos visions… ou alors m’envoyer un recommandé. Au pire, des signaux de fumée.

 tout a commencé il y a une semaine. Il était tard et je travaillais sur des dossiers complexes. Je tombais de sommeil.

 Hey, Celia, faudrait quand même pas nous faire un nervous breakdown quand même! Faut vous ménager, hein parce que « travailler plus pour voir moins bien », je suis sûr que ce n’est pas dans vos ambitions. Disons que là, vous perdez quand même un bon point. Vous êtes fatiguée par le travail (et je prédis que vous n’avez même pas pris un juvamine, un peu de coke peut-être), vous tombez de sommeil, et vos dossiers sont de plus en plus complexes. Aïe. Le surmenage, ma belle, pourrait pousser à biaiser vos visions. Calmez-vous, faites un peu d’acupuncture, reprenez goût à la vie, agencez correctement votre planning et, ainsi, vous n’aurez sans doute plus de troubles nocturnes, et vous ne serez plus obligée de regarder Histoires Natruelles à cinq heures du mat’. Bref.

 Alors que le temps semblait tourner à l´orage, j´ai entendu une terrible détonation.

 On dirait du Victor Hugo. Votre lyrisme m’effraie… mais quel suspens ! Est-ce que Casper a mal rabattu le couvercle des chiottes ? Est-ce qu’un chasseur de canard passait près de chez vous ?

Au même instant, la fenêtre de mon bureau s´est ouverte violemment sous la pression du vent et toutes mes lampes se sont éteintes d´un seul coup.

 Ah. Allez, avouez ma Célia, vous étiez encore en train de regarder un film avec Harrison Ford ou de faire mumuse avec un Ouija ! J’espère que vous n’avez pas réveillé le fantôme de Sylvain Mirouf !

 Je me baissais pour tenter de ramasser, « à tâtons » dans l´obscurité,

 Bon, là, Célia, vous en faites un peu trop : « à tâtons », oui, on se doute que ce n’est pas en pleine lumière que vous faites ça. (Et puis ce serait sale)

 les dossiers qui avaient été projetés à terre par cette soudaine bourrasque, et en me relevant… IL ÉTAIT LÀ DEVANT MOI.

 Oh, voilà que vous recommencez avec les lettres capitales ! Mais bon. Quel suspens ! Qui était là ? Sylvain Mirouf, comme je le craignis plus haut ? Votre amant ? Le type de la pub Axe ?

 J´en ai encore des frissons rien que d´en parler, mais avant de vous raconter tout ça en détail, je dois vous dire qui je suis…

 Rahhhhh, le cliffangher, c’est salaud ça !

   Oui, je suis VOYANTE.

Bon, là dessus, j’avais déjà défloré l’intrigue, veuillez me pardonner. Je ne suis pas, comme vous, un maître du suspens…

 Je m’appelle Célia. Je passe le plus clair de mon temps à contacter des gens à travers le monde pour leur raconter ce que j´ai ressenti à leur sujet, ou les visions que j´ai eues concernant leur futur.

Woaouh. Vous êtes donc une sorte de sainte ? Genre Bernadette Soubirou ? Je vous vois bien marcher, avec votre bâton de pèlerin, sur la route de Compostelle…

 J´ai aussi beaucoup de clients fidèles (parmi lesquels quelques célébrités) qui viennent me consulter personnellement.

 Aïe, le mot « client » fait retomber mon érection. Zut. Finie la poésie théologique et philanthropique.

 Ils comptent sur mon aide depuis des années, car la vie au 21ème siècle est loin d´être facile.

 Ouais, hein, c’est la criiiiiiise !

 Je les prépare tout particulièrement à éviter les dangers et à contourner les obstacles que je prévois pour la fin de cette année si mouvementée. Mais cette fois, c´était si spectaculaire!

 Tant que ça ! Waouh. Ok, je prônais le retour à la guillotine, mais je ne pensais pas que mon vœu s’exaucerait aussi vite !

 L´ÉTRANGER DANS UNE LUMIÈRE ÉBLOUISSANTE!

 Ah, zut. Je suis foutu. Vous m’avez reconnu. Vous savez que je suis fan de SF, donc vous allez me raconter une histoire d’E.T?

 Je crois que ce jour-là, xavier, j´ai eu l´émotion de ma vie. J´ai bien dit de l´émotion, pas de la peur. L´homme qui se tenait devant moi ne transmettait que lumière et bonté. Il me regardait le plus gentiment du monde de ses yeux très bleus. Il était vêtu d´un simple t-shirt, de jeans et de sandales et devait avoir dans les trente cinq ans.
Je l´ai regardé calmement et lui ai demandé s´il avait besoin d´aide …

 C’était l’homme tombé du ciel. Vous z’avez pas lu le livre ? Ou vu le film avec David Bowie ? Faut pas s’émouvoir pour si peu. Il avait pas la gueule du chupacabra après tout…

 Il a secoué la tête et m´a dit simplement qu´il devait me transmettre un message pour quelqu´un.

 Bon. La devinette continue. Ca me rappelle un épisode de la quatrième dimension. Qui, hélas, finit mal pour l’humanité…

 Un message ? Quel message ?

ouiiiiiiiiii ouiiiiiiiiiii ! c’est quoi ???? Viiiiiiiiite !

Je ne pensais pas que l´un ou l´autre de mes voisins vienne me demander de contacter qui que ce soit de cette façon. Mais j´ai vite compris que la venue de cet homme sur mon lieu de travail n´était pas INSIGNIFIANTE et que le message en question n´était pas un message ORDINAIRE.

 Oh lalà, faudrait savoir abréger parfois quand même ! Trop de suspens tue le suspens ! On se croirait dans plus belle la vie, ou dans Dragon Ball Z (ou un combat peut durer cent treize épisodes).

 J´ai soudain perçu comme un signal :

Vous êtes un dauphin ?

Il se passait quelque chose d´étrange, presque surnaturel.

Oh, vous savez, depuis le début, on est en plein dedans…

(xavier, en tant que voyante, j´ai tout de suite RESSENTI ce qui était en train de se passer).

J’en reste bouche bée…

  TOUS MES SENS ETAIENT AIGUISÉS.

 Permettez-moi d’en douter. Je vous rappelle qu’il a été prouvé que vous souffriez d’un excès de fatigue et que les drogues ne vous aident pas à rester saine d’esprit.

 J´étais en « état d´alerte », comme seule une voyante peut l´être.

 Vous n’avez jamais visité une caserne de pompiers vous…

 C´était exactement comme ce que je ressens d´habitude avant d´entrer en transe. J´ai vite compris que cela était lié à cet étranger surgi de nulle part. Et j´ai vite vu qu´il n´était pas aussi perdu et désorienté qu´il en avait l´air.

 Bon, par contre, moi si. Je comprends plus grand chose à cette histoire… Je me demande quand même si vous n’ériez pas dans une boite de nuit à fourrer des billets dans le slibard d’un gogo dancer.

 xavier, l´étranger n´était pas venu à moi sans raison.

 Ben oui, vous l’avez déjà dit treize fois. Attention. Ca va finir par nous porter la poisse.

C´est pourquoi je vous ai contacté. Il faut absolument que je vous en parle…

Vous voulez savoir pourquoi il est venu me voir?

 Nannnnn. Enfin, siiiiiiii. On attend que ça là!

Alors, je vous en prie, connectez-vous vite à http://www.voyance-web.fr.

 Roh, si c’est si huge & enormous, vous pourriez faire l’effort de tout me dire dans ce mail!

  SES PREMIERS MOTS ÉTAIENT POUR VOUS!

 C’EST PAS POSSIBLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE SUIS SURPRIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE SUIS SUR LE CUL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 « Le message vous était destiné »

 (petit interlude musical 🙂
Destinée,
Inutile de fuir ou de lutter
C’est écrit dans notre destinée
Tu ne pourras pas y échapper
C’est gravé

(Refrain)
L’avenir,
Malgré nous, doit toujours devenir
Tous nos désirs d’amour inespérés, imaginés, inavoués
Dans la vie,
Aucun jour n’est pareil, tu t’ennuies
Tu attends le soleil impatiemment, éperdument, passionnément

(fin de l’interlude musical)

xavier, dès les premiers mots, j´ai été surprise.

Ah, oui, ja.

Je ne savais pas de qui il parlait, ni de quoi il s´agissait, je me demandais POURQUOI IL ME RACONTAIT TOUT CELA et j´ai donc tout de suite voulu en savoir plus.

 Je suis l’Elu, c’est ça ???

 Il avait attisé ma curiosité et il le savait.Son sourire en disait long. Je lui demandai donc de prendre place sur la chaise face à moi et s´il désirait boire quelque chose ? Il a juste secoué la tête pour me signifier que NON.

 Ouh là !!! Ca sent les jambes décroisées et le meurtre au pic à glace !

 Il s´est assis et bizarrement je ne ressentais aucune méfiance envers cet inconnu, bien au contraire.

 Méfiez-vous, c’était peut-être un commercial…

 Ce que je ressentais avant toute chose, c´était de la CURIOSITÉ. Je me suis présentée et j´ai attendu qu´il me dise SON nom.

 Obiwan ?

 Mais il ne dit rien. Sentant mon malaise, il montra du doigt le bloc et le stylo posés sur la table. Je les ai toujours près de moi, au cas où j´aurais une vision. Et là j´étais vraiment heureuse de les avoir près de moi. Pourquoi?

 Oui, pourquoi ? Pour dessiner des lapins ?

 PARCE QUE, JE RECEVAIS INFORMATION SUR INFORMATION! Il semblait être très au courant de MA vie.

 Vous êtes sténo aussi ???

 xavier, d´une voix douce il a commencé à me délivrer le message. Il a commencé par me révéler des évènements, des noms, connus de moi seule.Il semblait tout savoir de mes soucis passés, de ma santé, de mes pouvoirs bien particuliers, de ma volonté de les utiliser pour faire le BIEN autour de moi. Cela a suffit pour que je sois en ADMIRATION DEVANT MON MYSTERIEUX VISITEUR.

 Ouais, ok, mais on parlait pas de moi ? Vous êtes tombée in love, j’admets, mais une phrase de plus et on tombe dans le porno…

 Je me demandais qui il était?

 Vous êtes pas voyante des fois ?

 D´où il venait?

 Même question?

 Et pourquoi il avait un message si urgent pour VOUS ? Dans l´heure qui suivit, j´ai eu la réponse à toutes ces questions.

Dites-donc, le temps d’un épisode de Supernatural.

xavier, vous pouvez vous considérer comme quelqu´un de très privilégié, ceci pour deux raisons:

 Seulement pour deux ???

 •Premièrement, parce que le karma positif issu de vos vies précédentes est sur le point de vous récompenser de façon stupéfiante.

Pourtant j’ai été pute, dictateur, et raton laveur. C’est un test facebook garanti sûr à 100% qui me l’a dit.

 Deuxièmement, parce que tout cela devrait arriver bien plus vite que vous ne pouviez l´espérer

 Ouais, c’est vrai, le chômage est venu bien plus vite que je l’espérais.

 TOUT D´ABORD, IL S´AGIRAIT DE RECOMPENSES TRÈS CONCRÈTES

 J’veux une glace à la vanille et le dernier roman de Guillaume Musso.

 xavier, elles sont à priori considérables. Mon visiteur a été catégorique là-dessus.Ces récompenses devraient être réelles, pour ainsi dire palpables, visibles pour vous!

 « réelles, palpable, visible », quel champ lexical ! J’attends des explications, point des redondances !

Mais à certaines conditions

pfffff, il y a toujours des conditions. Vous me décevez, Célia.
 

(il a insisté sur le fait que vous deviez recevoir cette information le plus vite possible. Vous êtes limité dans le temps et devez respecter les délais impartis, faute de quoi vous pourriez perdre la plupart de ce qui vous attend).

C’est pour ça. Si vous étiez sympa, y’aurait aucune condition. Vous devez avoir un mauvais karma.

Je suis prête à vous révéler immédiatement tout ce qu´il m´a dit et pour tout savoir, vous n´avez qu’une chose à faire: Vous connecter à voyance-web.fr.

http://tk.voyance-web.fr/r/?id=t347d24f,af0066,af007d&p1=33&p2=2243973&p3=45&p4=zoltar@laposte.net

 Waw, vot’gars, il en connait bcp par coeur des adresses web aussi longues ? C’est clair, c’est un E.T !

PUIS IL M´A PARLÉ DE VOTRE CHANCE! Une chance merveilleuse.

 Celle de vous connaître, très chère ?

 xavier, mon mystérieux visiteur a fini par parler de la chance. De VOTRE chance. Il a insisté sur le fait que toute cette bonne fortune provient des forces cosmiques convergeant vers des vibrations astrales transitoires. Il a indiqué que tout cela arrive normalement par hasard. Mais pas cette fois-ci.

 C’est ce que je disais : je suis L’ELU ! Buffy peut aller se faire trancher les roploplos, et se faire sucer le sang par des vampires au pathos démesuré, j’arrive !!!!

 xavier, votre bonne fortune proviendrait de la conjonction de certains éléments dont la très forte influence sur votre vie est prévisible.

 J’ai vu ça dans X-OR. Mais ça finissait toujours en baston dans l’hyper-espace !

 Ces éléments feront que la  » magie  » devrait très bientôt œuvrer pour vous.

 Et voilà, on commence à mélanger Fantasy et Science-Fiction.

 ATTENTION : Ce sont les mêmes forces qui font qu´une vie peut changer d´un seul coup, comme par exemple le chômeur qui remporte un énorme gain à la loterie ou le jackpot au casino. La bonne nouvelle, c´est que vous aussi, vous devriez bientôt  » gagner « , au vrai sens du terme.

 Salope. Ca c’est une crasse de voyante Télé Z. Vous avez incroyablement chuté dans mon estime. Je préférais quand vous parliez du cosmos des chevaliers du zodiaque.

xavier, je suis prête à vous y aider en vous rapportant tout ce que l´étranger m´a dit. Pour cela connectez-vous vite à voyance-web.fr.
http://tk.voyance-web.fr/r/?id=t347d24f,af0066,af007e&p1=33&p2=2243973&p3=45&p4=chifoumi@laposte.net

 Non, ma maman m’a toujours dit de ne jamais faire confiance à des étrangers. J’le connais pas ce type. Et c’est pas parce que vous m’avez taillé une pipe virtuelle que ça va changer quoique ce soit.

ET IL A FINALEMENT PARLÉ DE TOUT CE BONHEUR SI PROCHE!

Ca commence à faire beaucoup : Travail/chance/bonheur… attention, je commence à vous trouver suce-pecs ma chérie.

C´est là que mon visiteur est devenu plus bavard (et m´a le plus encouragée à vous retrouver).Il a évoqué la possibilité de nouvelles rencontres, d´être aimé, apprécié et respecté par les autres ; vous pourriez aussi vous sentir plus jeune que vous ne l´êtes actuellement.

C’est là où vous en dites le moins. Je préférais vos histoires de fantômes et d’hommes venus du ciel. Et puis, connasse (enfin je te tutoie), j’ai pas besoin de me sentir plus jeune. De toute façon, tu le sais parfaitement, y’a pas d’âge pour baiser les gens.

xavier, ne perdez plus de temps, connectez-vous à voyance-web.fr

http://tk.voyance-web.fr/r/?id=t347d24f,af0066,af007f&p1=33&p2=2243973&p3=45&p4=mamesoleil@laposte.net

il faut absolument que je vous raconte tout et vite !

 tu voulais dire « évite » plutôt…

A la fin de notre conversation, mon visiteur a enfin accepté un rafraîchissement pour se désaltérer. J´ai un petit frigo dans mon bureau, avec quelques sodas frais pour mes clients. Je me suis donc retournée quelques secondes pour y prendre des boissons, et à mon grand étonnement, mon frigo fonctionnait parfaitement. Il n´y avait donc pas eu de coupure d´électricité…Alors pourquoi les lampes s´étaient-elles éteintes… ?

 Demande à Jimmy Guieu. ll saura te donner une réponse authentique.

J´allais questionner mon visiteur à ce sujet quand soudain, toutes les lumières se sont rallumées. J’étais seule.

Tes bières ou tes sodas devaient être salement dégueu.

 Et la pièce était vide.

Tu as enfin compris que pour toi, le mieux c’était de déménager ???

 L´inconnu était reparti comme il était venu, d´une façon que je ne peux pas expliquer.

 Vérifie ton tiroir caisse quand même. Ca sent l’arnaque.

 Nous vous invitons à cinq jour sans engagement sur notre site. Ces 5 jours d’accès à VoyanceWeb pour 1,99 euro vous permettent d’effectuer un essai avec tous les voyants de VoyanceWeb sans prendre aucun risque. Si, pendant ces 5 jours, vous n’annulez pas votre adhésion et que vous êtes entièrement et totalement satisfait de votre essai à 1,99 euro, il se renouvellera en adhésion mensuelle de 39,99 euro. Bien sûr, vous pourrez, là aussi, arrêter à tout moment, en cliquant sur « annulation d’adhésion » dans le menu membre.

C’est ce que vous vous obligez à faire après le casse que vous avez subi ? Allez, je suis trop déçu, ma cocotte, je m’en vais voir ailleurs si j’y suis. Je suis sûr que vous ne m’y retrouverez pas, et ça c’est une vraie prédiction.

Bien cordialement,

Célia

 Allons, chérie, on a quand même baisé…

 bisou sur la fesse gauche.
Xavier
            

 

Posté par Kanux01 à 14:22 – Les Grandes Voyances de l’Autoroute Sauvage ! –


nous pouvez donc récaputitulons…

 

Coup de coeur des bibliothèques de Paris !

Oui, c’est vrai, le titre de mon post n’est sans doute pas écrit dans un français correct. Quoique.

 

Bref, voyez-là plutôt une façon de vous montrer mon état d’esprit du moment : travail, retravail, travail, retravail sur le premier jet du sabre de sang 2 bientôt terminé. Il me reste encore deux chapitres + l’épilogue à réécrire/réajuster/polisser. Puis ensuite, je récupère un nouveau tas de feuilles noircies par le bic de mon ignoble directeur littéraire Simon Pinel (éditions Critic, 1m70, barbu, fan de Firefly et de foot, a publié David S. Khara, célibe, foncez les filles) et bis repetita, retour à la case départ pour une nouvelle relecture. Plus rapide celle-là, mais pas la moins importante : traque des répétitions malvenues, fautes d’ortho/grammaire, polissage de passages bancals, débusquage (m’en fous si ce mot n’existe pas) des incohérences internes / voire externes puisqu’il faut aussi prendre en compte le premier tome, etc. Vendredi – ah, zut, c’est demain ?! – le bouzin partira tout de même chez quelques relecteurs bénévoles de Critic. Évidemment, je croise les doigts pour qu’ils ne soient pas trop cruels et assassins, parce que j’ai foutrement envie de recommencer à avoir une vie sociale, faire des « arrêts au stand » comme le dit ma pote Anne Fakhouri (message subliminal), à savoir boire quelques bières, voire beaucoup, me faire quelques concerts et tiens – j’y suis pas allé depuis un bail – pourquoi pas un théâtre ou un opera (pas de ciné, non non non, trop cher pour voir des bouses et je fucke hadopi) (oui, piratez mes livres, ça ne me gêne pas). Sortir quoi. Parce que là, j’ai l’impression d’être un moine – sans la tonsure bien sûr, j’ai beau avoir plus de trente ans, j’ai encore des cheveux moi. Sinon, pour revenir à mes moutons, pas encore de visuel à présenter pour le sabre 2, Critic « y travaille » ! La sortie est prévue courant avril.

Enfin bref. Plus de niouses, ou plus de projets : je vais reprendre après le sabre de sang 2 un roman que j’ai écrit il y a, hum, trois ans et qui s’intitule Celle qui voulait avoir trente ans. C’est de la tadadam, roulement de tambour, repas pour les vautours, Weird-Chick lit. Vous ne savez pas ce que c’est que la weird-chick lit ? Moi non plus. Mais je n’ai pas trouvé mieux. Un résumé s’impose donc : l’héroïne du livre est une jeune femme. Elle va avoir trente balais. Très bien, jusque-là rien de weird. Ça se complique un brin parce que depuis toute petite, cette jeune femme rêve d‘avoir trente ans. Les gens comme ça ne doivent pas courir les rues i guess. Sinon, c’est une fille comme les autres : elles aime les fringues, les chaussures, les livres de Jean-Christophe Grangé, etc (côté chick donc). Mais vla t’i pas qu’elle craque sur une superbe paire de chaussures de luxe qu’elle décide de s’offrir pour ses trente ans. Erreur / sanction : elles sont maléfiques. Elles aspirent notre héroïne dans un univers à la Alice (côté weird) où les boucs parlent, les torchons volent parce qu’ils ont raté l’examen de tapis volant, où les arbres des forêts sont remplacés par des bouteilles de vin (pratique pour étancher sa soif, moins pour retrouver son chemin), où Rouquie Barboussa est un grand champion de boxe, où la méchante sorcière à l’origine de la malédiction s’appelle Sara Kosy, etc. Vous voyez le genre (ou pas). Bref, pas d’éditeur pour ça. Je chercherai quand je l’aurai arrangé. Pour l’instant, c’est court : 40000 mots, mais je ne pense pas qu’il prendra beaucoup plus d’ampleur. Je devrais m’y replonger au mois de mars.

Puis début avril, je retourne à mon roman provisoirement appelé Planètes Pirates (anciennement provisoirement la guerre des chiffonneurs). Celui-ci sera publié en octobre par Rivière Blanche. C’est un space-opera-western avec un zeste d’humour. Malgré la description que j’en fais, ce n’est pas de la science-fiction, y’a pas d’équations du treize millième degré dedans et je n’interroge pas  notre moooooonde sur où qu’on va, qu’est-ce qu’on fait, qui qu’est responsable de toussa.  Ce n’est pas non plus de la littérature, je ne fais pas de belles phrases si longues qu’on comprend plus rien arrivé à la fin mais que c’est beau quand même et que ça me vaudrait sinon un papier dans Télérama (autant éviter tout de suite les erreurs de casting). Par contre, il y a des bagarres, de la fesse, des planètes (mais attention elles ne sont pas crédibles), des flingues, des pirates, des vaisseaux, de la romance,  de la traîtrise, bref, du carton-pâte, du décorum quoi, dans la lignée de Firefly donc (qui n’est pas de la SF mais du Western) et des Loups des étoiles d’Edmond Hamilton (pas de la SF non plus, mais du roman d’espionnage ou de guerre avec du beau carton-pâte). Il sera court aussi, dans les 50000 mots.

Oui, bon, à part ça je suis fatigué, je suppose que ça se lit 🙂

Thomas

 

ps : il y a quelques blagues dans ce post au cas où mon humour soit lui aussi en berne.