Archives de Tag: Les TIges

Prix Rosny aîné 2013 pour Les Tiges !

J’ai le plaisir d’annoncer ici que ma nouvelle Les Tiges, parue dans l’anthologie Destination Univers chez Griffe d’Encre – rappelez-vous, c’était l’anthologie officielle du salon Zone Franche de l’année dernière – , a obtenu le prix de la meilleure nouvelle SF de l’année au Prix Rosny aîné. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le prix public de la SF francophone. Cette année, le prix était remis à Aubenas, lors de la 40ème convention nationale de Science-Fiction, où je me suis d’ailleurs rendu. J’ai donc pu récupérer une magnifique statuette designée par le grand Caza ! Mon texte est arrivé ex-æquo avec RCW, l’excellente nouvelle d’Ayerdhal avec qui, donc, je partage le prix (et avec grand plaisir).

En tout cas, mille mercis aux votants du premier tour, et à ceux du tour final à la convention.

Un grand merci aux organisateurs de cette convention, c’était ma toute première, et j’ai vraiment passé d’excellents moments là-bas. Une expérience que je retenterai très certainement !

Enfin, mille mercis aussi à mes éditrices (Menolly et Magali Duez), et mes deux anthologistes, Jean-Claude Dunyach et Jeanne A. Debats.

Un petit aperçu de la statuette (celle aux teintes cuivrées, l’autre est celle de Laurent Genefort, lauréat dans la catégorie romans avec Points Chauds) :

photo rosnyLa photo est (c) Amélie Ferrando (que je remercie au passage!)

Publicités

L’univers des Tiges.

Sorte de fan-art des Chiffonneurs (on sent le fan de Chanur aussi) par l'incroyable Alain Catherin. J'aimerais vraiment qu'il fasse la couverture du prochain.

J’avais oublié de signaler  que j’étais en interview sur le blog de Jeanne-A Debats à propos des Tiges, nouvelle parue dans l’anthologie Destination Univers (Griffe d’Encre). Voilà l’oubli réparé. La nouvelle est plutôt bien reçue jusqu’à présent, tant mieux, parce que je compte à plus ou moins long terme développer cet univers, comme je l’avais prévu dès le départ. Pour ceux que cela intéresse, il y a une seule chose à savoir sur cet univers : il décrit deux univers superposés, un fun, un pas fun, dont la figure de proue semble être le personnage d’Antoine Cinerna. Il fait d’ailleurs le lien entre Les Tiges et La guerre des chiffonneurs, mon roman paru chez Rivière Blanche (bien accueilli lui aussi par les amateurs de SFF (Science-Fiction Fun). Le cycle devrait continuer avec une nouvelle (toujours en cours d’écriture – j’y reviens quand j’en ai le temps -, Embrasse-moi, Zlata, qui semble se présenter comme une… Lire la suite