Archives d’Auteur: Thomas Geha

À propos de Thomas Geha

Ecrivain

La grande guerre contre les os – Thomas Geha

Premier retour de blogueur sur La grande guerre contre les os. By Arieste.

Au Coeur de mes Lectures et mes Rêveries

la grande guerre contre les osAu Paléolithique, Ock lutte des morts-vivants, des squelettes revenus à la vie avec pour objectif de faire devenir comme eux tous les êtres vivants.

Le temps d’une nouvelle, Thomas Geha revisite la Guerre du Feu avec des hommes préhistoriques luttant contre des zombies-squelettes. Trente pages fort bien écrites où l’on suit avec grand intérêt le parcours d’Ock, ses réflexions, ses relations avec les autres.
Au-delà de la nouvelle en elle-même, j’ai découvert avec grand intérêt les éditions Le Carnoplaste, dont la collection aventures, à laquelle appartient La grande guerre contre les os, a un concept original. En effet, Robert Darvel pense à un titre, Fred Grivaud conçoit une illustration. C’est ensuite à l’auteur de composer une nouvelle avec cette double contrainte.

Bref, une nouvelle pas mal du tout et une collection que je continuerai à suivre avec plaisir, à 3€ le fascicule on ne va pas se priver !

View original post

Publicités

Suites Apocalyptiques #saison 2 : les news

Hello, hello,

J’avais promis à certains d’entre vous de vous annoncer rapidement ce que serait la saison 2 de mes Suites Apocalyptiques. D’abord, le bilan de la première est satisfaisant de mon point de vue : une trentaine d’abonnés mail auxquels s’ajoute le flux de ce blog (je n’ai pas quantifié de ce côté là, peu m’importe, mais les deux ou trois jours après une parution le pic de visites augmente de façon significative).  Merci donc à tous ceux qui me suivent, et qui prennent parfois le temps de commenter (et ça c’est important pour ma motivation).

Ce n’est donc que le début. Lire la suite


Suites Apocalyptiques (Hors Série #1) : Fusibles.

Fusibles.

Salut, toi, je pense
J’imagine que je vois ses yeux —
Oh, putains de drones, arrêtez de vrombir et de passer, passer —
Ce mal de crâne que vous me donnez —
Et l’autre abruti, un peine-à-jouir dans sa GuériteJOB Plantain en face —
Concurrence directe —
Bordel, je ne le connais pas, je ne sais pas ce qu’il fait —
Il est nouveau ? —
Je ne crois pas qu’il ait levé les yeux vers moi, jamais —
Mes souvenirs me grattent —
Puis j’oublie car au carreau, une pupille s’identifie : Lire la suite


Des nouvelles de mes nouvelles.

Bonjour à tous !

Un petit article pour vous tenir au courant de l’évolution de mes publications en cours… Rien que des nouvelles ! Mais bon, comme je le disais dans une interview il y a quelques années sur ActuSF :

« J’adore particulièrement écrire des nouvelles, c’est un peu l’exercice mathématique du littéraire. C’est dur, mais quand on trouve la bonne formule et la solution, ça peut être le pied intégral. »

Lire la suite